« Pim’s revisité » by Vi

Bonjour la compagnie !

Vous avez été très nombreux à me solliciter hier pour cette recette, dont j’ai publié le résultat hier sur mon feed Instagram alors comme je vous l’ai promis, la voici !

Les ingrédients dont vous aurez besoin pour :

La base de petit gâteau =>
– 50g de poudre de noisette
– 50g de poudre d’amande ( possible tout amande si pas de noisette, dans ce cas dosez 100g d’amande mais la pâte sera moins souple et moins de goût )
– 20g de beurre
– 1 oeuf
– Pure via, à votre goût, 10g suffisent largement perso je n’en ai pas mis mais je vous laisse l’option – vous verrez avec les fruits et le chocolat ce n’est franchement pas utile mais pour les kids pourquoi pas.
– 1 cuillère à café d’extrait de vanille

La couche de fruit => Au choix :
– des fruits frais de votre choix keto bien entendu ( fraise, framboise, myrtilles .. )
– fruits surgelés
– confiture Low carb que vous pouvez par exemple trouver sur le site : https://www.deliceslowcarb.com/
Pour vous dire sur les 8 gâteaux réalisés j ai testé les trois et les trois options fonctionnent !

La couche de chocolat =>
– 150g de chocolat noir de votre choix, ou chocolat au lait low carb
( J’ai fait les deux, un choco noir 90% et chocolat au lait de la marque TORRAS sur le site DéliceLowCarb )
– 20g d’huile de coco

Une fois que vous avez tout cela, que vous abordez votre plus joli sourire gourmand on y go !

Rien de bien sorcier comme d’habitude avec moi => mélangez noisette et amande et votre beurre que vous aurez fait fondre au préalable.
Rajoutez ensuite l’oeuf, la Pure Via si jamais et l’extrait de vanille.
Mélangez à la cuillère en bois, PAS DE MIXER, car la pâte va être collante pour le coup et très grasse, n’allez pas bousiller vos appareils ! -) Finissez même à la main si vous le souhaitez.
Ensuite vous disposerez cette préparation dans le fond de petits moules, environ à 1/4.
Vous avez vu sur la photo les miens étaient rectangulaires mais parce que de base je partais sur autre chose mais tout à fait possible de partir sur une autre forme, par contre le moule de préférence en silicone et là vous me direz merci pour le démoulage ! -)
10 minutes à 180 degrés, pas une de plus, et vous laisserez refroidir le temps de réaliser le reste de la recette.

Pour les fruits, soit vous tartinez directement de confiture une fois le gâteau refroidi.
Avec les fruits frais ou surgelés, il vous suffira de mixer le tout à votre convenance et tartiner de la même manière vos petites bases.
Dans une casserole, vous ferez fondre le chocolat et l’huile de coco pour obtenir un mélange lisse, du genre de celui qui vous donne envie de plonger dedans -)

On récap = > une fois base refroidie vous tartinerez de fruits et recouvrerez de chocolat fondu ! Ok ??

Mettez au frais, 1h30/2h avant de démouler et de déguster !!
Pour la conservation, perso je les laisse au froid, et selon mon gourmand de mari, ils sont meilleurs ce matin -)

Voilà, voilà, je n’ai plus qu’à vous souhaiter une bonne dégustation. Vous verrez, vous resterez raisonnable car déjà un seul suffira à vous combler et ainsi vous pourrez faire durer le plaisir -)

COPYRIGHT 2020 © VI KETOMUM

Wrap Minute by Vi

Hello mes petits poulets ,
( oui .. de greemlins vous passez à poulet ainsi va la vie ! )

Today, une recette de Wrap Minute !
Why ?
D’habitude lorsque je me fais un wrap, ces derniers sont déjà tout faits, je les achète sur le site Délices Low Carb, caverne d’Ali Baba pour les mamans pressées comme moi !
Avec cette histoire de confinement, de problèmes postaux qui vont avec, et plus de wrap en stock, j’ai bien dû composer, et vous le savez RIEN ne stoppe une envie de femme enceinte presque à terme ! ( plus d’hormones donc, si si si )

Je voulais quelque chose de rapide, de souple, qui ne craque pas ou qui soit trop cuit si on se retourne deux minutes pour écharper le petit qui a ENCORE oublié un « s » au pluriel dans sa rédaction ! -)
J’ai donc tenté 2/3 essais et je pense avoir trouvé la combi qui va bien avec deux ingrédients majeurs seulement !

La base c’est de l’oeuf .. mais de l’oeuf en mode battu, justement cela aurait eu le goût d’omelette et là : sans intérêt !
Finalement le bon combo c’est d’y rajouter de la crème fraîche épaisse ! Cela donne une consistance et rend plus que discret le goût de l’oeuf. En mode froid avec des épices cest même assez bluffant ! Allez je vous dis TOUT !

Je vous mets ci dessous les ingrédients pour UN WRAP unique car cela vous fera un repas complet en fonction de votre garniture et cela restera digeste et léger.

Vos munitions pour le Wrap :

– 2 Oeufs
– 1 cuillère à soupe de crème fraîche épaisse ( possible avec crème liquide mais la texture sera plus spongieuse )

Vos munitions pour la garniture comme sur ma photo :

– 1 petite boîte de thon environ 90g poids égoutté
– 1 cuillère à café de jus de citron (optionnel )
– 2 cuillères à soupe de mayonnaise divisées en deux, car une servira pour le thon, et une autre pour tartiner le wrap avant montage ( je fais la mienne maison )
– 1 cuillère à café de basilic => frais c est mieux mais le basilic Ducroc fait aussi le job !
– Sel et poivre
– 1 demi avocat
– 2 feuilles de salade

Une fois les munitions OK, on passe à l’offensive :

Dans un mixer, vous mettrez les oeufs et la crème pour avoir un appareil bien homogène, utilisez un mixer ou le mixer à soupe si vous avez, mais pas à la main car cela ne sera alors pas assez lié et là vous aurez vraiment une omelette !
Sel + Poivre à ne pas oublier pour une version simple.
Ensuite dans une poêle beurrée et bien chaude vous mettrez ce mélange comme une crêpe et vous laisserez chauffer à couvert de préférence. Pour vous donner une idée ma poêle fait 24cm de diamètre.
Une fois cuite et souple, vous la retournerez une fois, normalement elle doit être hyper souple !
Vous réserverez ensuite le temps de faire la garniture.

Je vous mets celle que j’ai faite hier soir simple, fraîche et délicieuse.
Dans le mixer toujours ( que vous aurez lavé entre temps évidemment ! ) vous mettrez votre thon, une cuillère de mayonnaise, le jus de citron et le basilic => bzzzzzzzzzz ( bruit du mixer ) => et hop mousse de thon express !

Pour le grand final rien de plus simple, vous étalerez sur votre wrap la seconde cuillère de mayonnaise, mettrez la mousse de thon sur cette dernière, le demi avocat coupé en tranchettes, les petites feuilles de salades et vous roulerez le tout en mode wrap ! La mayonnaise accrochant le wrap, même pas besoin de mettre un pic ou faire des fabrications lunaires pour faire tenir le tout ! -)

Et le mot de la fin : « à table » !!!!

TRUCS en plus parce que je suis sympa =>
Pour la garniture vous pouvez aller sur autre chose mais je vous conseille de rester sur du frais : des crevettes, de la sardine, du jambon ou jambon fumé.
Des tomates, des oignons et autres accompagnements peuvent remplacer les avocats !
La mayonnaise peut être remplacée par du fromage frais ou pourquoi pas du cottage cheese ( pour cela je vous invite à aller sur Instagram sur le compte de mon ami keto Geoffrey alias Monsieur_Keto qui a une superbe recette ! ).

Sur la partie wrap, vous pouvez en plus de sel + poivre y rajouter des épices telles que paprika, ou curry pour plus de goût encore !

Vous l’aurez compris encore une fois cette recette est adaptable à souhait, avec des ingrédients simples et facile à réaliser !

ASTUCE DE MAMAN => Les enfants adorent avec Saint Môret et jambon ET version  » sucrée  » possible pour un goûter sain, dans le wrap pour vos petits vous pouvez alors rajouter une cuillère à café de Pure Via ou de sucre de coco, et c’est parti mon kiki !! Les miens adorent avec de la purée de fraise maison ( fraise et une cuillère à café de crème fraiche au mixer )

Bonne régalade !!

COPYRIGHT 2020 © VI – KETOMUM

De Céto à Low Carb : je fabrique un bébé !

Cher tous,

Un article un peu particulier, un peu ciblé, mais depuis que je partage sur ma page Instagram mon quotidien de femme enceinte, c’est très souvent que vous venez vers moi la même question : enceinte, faut-il rester sur une alimentation cétogène stricte ou pas ?

( je soupçonne pleins de « projets bébé » à venir, je dis ça, je dis rien ! )

Tout d’abord = > ATTENTION
Je ne me fais pas parole d’or, je ne suis pas médecin et ce que je vais vous livrer là est simplement mon expérience.

Le mieux pour chacune d’entre vous est d’en parler en premier lieu avec le corps médical qui vous suit bien évidemment. Je le rappelle car c’est important.
Je ne suis pas de ces gens qui pensent détenir les clés et les solutions car ils ont lu des livres, ou vécu au travers « de leur nombril » une expérience qu’ils pensent pouvoir calquer à d’autres.
Prenez y ce que vous voudrez y prendre. Cela vous permettra d’appréhender en cas de grossesse, de peut être vous poser des questions et d’engager le dialogue avec vos médecins.

Allez je vous raconte tout  =>

Lorsque j’ai appris que j’étais enceinte cela faisait 8 mois que j’étais en alimentation cétogène stricte et j’avais alors perdu 30 kilos.
Je devais alors tourner en moyenne à 15/20g maximum par jour de glucides.

Côté activité physique, j’articulais mes semaines depuis le début de l’été autour d’une séance en salle de sport, et deux sorties running.

Car en effet, lorsque j’ai appris ma grossesse à mon retour de vacances, début septembre, c’était une semaine pile avant ma première participation à la course La Parisienne et ses 7km emblématiques, pour lesquels je m’étais entraînée de façon assez intensive sur les 3 semaines précédentes. J’avais alors constaté une meilleure endurance quand la veille d’une sortie je limitais encore plus les glucides !

Par contre mi août, j’ai commencé à avoir des vertiges. Dès lors, j’avais cette sensation qu’on a tous eu un jour en se levant trop vite, sauf que c’était sans que forcément je ne me lève, parfois en marchant ou même en restant assise.

Cela a duré le reste des vacances et cela s’est accentué après.

J’ai passé tous les bilans sanguins de début de grossesse avant ma course et tout était excellent. Aucune anomalie. Aucune carence. Je me sentais bien hormis ces petits vertiges que je mettais donc sur le compte de la fatigue et du bouleversement hormonal.
J’ai eu l’accord pour la course, avec comme deal de tout stopper pour ne me concentrer que sur bébé à venir.

Ce que j’ai fait ! ( mon médecin elle ne rigole pas ! )
J’ai continué mon alimentation cétogène, tournant toujours sur mes 20g/30g quotidiens de glucides, étant pour moi une routine bien installée désormais depuis quelques mois.

Mais quelques semaines après, mes vertiges se sont accentués.

La fatigue d’un coup, d’un seul a été très compliquée à gérer et j’ai commencé à me poser des questions face à la céto stricte.
Je digérais mal, j’avais souvent mal un peu partout, et toujours ces vertiges qui devenaient omniprésents !
Je suis retournée voir mon médecin, et nous avons refait des bilans plus poussés. Cela a été un peu l’annonce choc mais en quelques semaines, même si les taux principaux étaient bons, j’étais en carence sur d’autres.

Mon médecin pleine de pédagogie m’a alors expliqué que cela serait peut être mieux d’augmenter les glucides journaliers, de passer en low carb en intégrant des fruits pour commencer, et de voir ce que cela pouvait donner.

Je suis sortie de là, pas tout à fait rassurée pour mon bébé mais pourtant je n’ai pas réagi de suite !

J’ai eu énormément de mal à accepter l’idée que je devais peut être sortir de ma routine alimentaire qui me convenait si bien jusque là.

Cette alimentation qui m’avait fait tant de bien physiquement mais pas que, et qui en quelque sorte m’avait sauvée des griffes des douleurs quotidiennes de la sclérose en plaques.
C’est là que la période « flottement et doutes » a commencé !

Je me suis baladée sur le net, cherchant des témoignages de femmes enceintes ET en céto mais pas grand chose. Beaucoup aux US, mais toujours suivie par des femmes ayant d’autres pathologies souvent le diabète gestationnel et donc sur prescription médicale à partir de 6 mois de grossesse. Quelques articles sur la dangerosité du céto enceinte, notamment sur les risques de malformations ou fausses couches au premier trimestre, m’ont quand même bien filé la frousse, mais aucune vraie étude scientifique menée sur ce thème n’a jamais été faite de façon officielle. Les avis divergent selon les médecins et les futures mamans aussi ! Je pouvais lire dans la même heure des témoignages de futures mamans en forme en céto et d’autres ayant perdu leurs bébés lors du premier trimestre. Aucun lien de fait néanmoins mais bon .. on lit cela alors forcément on se met à réfléchir aussi et cela devient compliqué de faire le tri !
Le corps médical en France n’apporte aucune réponse, sinon « manger équilibré et en quantité raisonnable », personne ne sait vraiment quoi dire ou quoi conseiller.

Et toi, tu es là, avec tes hormones sur le dos, larguée, avec la boule au ventre car tu portes en toi la vie et tu ne crains qu’une chose au début c’est que ton bébé aille bien.
J’avoue avoir été perdue comme jamais, et du coup manger pour moi devenait un casse tête. Presque une épreuve.

Je mangeais quasi comme avant avec un fruit de temps en temps.
Pour être honnête, au départ, j’achetais des fruits et je ne les mangeais pas, je trouvais toujours une excuse pour me rabattre sur des framboises ou des myrtilles pour me rassurer : « tu vois, tu manges des fruits ! »
La première orange que j’ai mangé, je l’ai super mal vécu ! C’était presque comme du poison, je savais que je mangeais du glucide à gogo et j’avais peur de me faire du mal, sachant que je devais tenter de faire le mieux pour mon bébé.
J’avais aussi peur que les douleurs de sep reviennent !

Avant la première écho, ayant toujours de temps en temps les fameux vertiges, mon médecin m’a prescrit une écho de vérifier avant l’écho officielle du premier trimestre que quand même tout était ok. Mon premier électrochoc.
Mon bébé était visible, avec un petit cœur qui battait mais beaucoup trop petit.
On m’a alors dit d’attendre l’écho du premier trimestre dite « officielle » de s’assurer que ce petit être soit viable, que peut être il y avait une erreur sur les dates du terme ( alors que je savais que non )  … enfin je pense que l’échographie a tout dit pour me rassurer voyant mon visage baigné de larmes !

Je suis sortie de là un peu anéantie.
J’ai été comme un zombie les semaines qui ont suivies. J’avais toujours du mal à me laisser aller côté alimentation, je disais que je ne comptais pas mes glucides, mais dans ma tête c’était une vraie calculatrice, je savais que certains jours tout en mangeant des aliments dits cétogènes j’étais à plus de 30g alors le lendemain instinctivement je baissais à nouveau .. je n’arrivais plus à savoir ce qui était bon ou pas en fait. Je montais sur la balance tous les jours, par peur de prendre du poids après avoir mangé plus un jour qu’un autre.

Malgré tout, petit à petit, alors que je réintégrais des glucides issus principalement de fruits ( autres que fruits rouges : banane, kiwi, orange…  ) j’ai constaté que je n’avais plus de vertiges ! J’ai commencé à me sentir mieux aussi, moins fatiguée.

Est arrivée la première échographie avec ma gynécologue.

Sans surprise le bébé était trop petit, et je faisais de l hypertension due à la grossesse par dessus, sa décision a été alors radicale : elle m’arrêtait jusqu’à la fin de ma grossesse !

Il fallait que bébé prenne du poids pour bien se développer et il fallait faire baisser la pression et donc la tension.

Sans me culpabiliser ou faire sa moralisatrice elle a été claire, il fallait que je continue le low carb en rajoutant en plus de bonnes céréales aussi.
Je me souviens de sa phrase « pensez donc que vous serez quelques mois une céto rebelle modérée » lol !! Quand j y pense ! -)

À partir de là, je n’ai plus que pensé à mon bébé.
J étais seule à la maison désormais tous les jours, autant dire que j’avais le temps de penser et de m’organiser mes journées !

Mon plan de bataille a été d’intégrer des glucides par des fruits essentiellement, des produits laitiers et des céréales complètes le matin essentiellement. Je me suis mise à reboire du lait de vache, en plus des yaourts à la grecque, à réintégrer « vraiment » des fruits et un jour sur deux à manger en plus du pain complet en tartine le matin.
Le midi et le soir je mangeais normalement sans chercher forcément à compter les glucides mais en ne me privant pas de légumes sans me demander s’ils étaient céto ou pas et en ne calculant plus les quantités.

J’ai aussi réduis les lipides mais surtout dans la préparation des plats me disant que si je réintégrais des glucides en gardant TOUS les lipides d’avant le cocktail serait explosif ! J ai donc réduis les crèmes, les sauces grasses, le beurre à gogo.
D’ailleurs le seul avantage de ne pas être immunisée contre la toxoplasmose aura été de me freiner sur les fromages et la charcuterie naturellement !

 ( arrrhhhhhhhhh VIVEMENT un bon saucisson avec du fromage puant ! )

J’ai finalement trouvé mon rythme entre 60 et 80g de glucides par jour.
Cela me convenait bien car mes prises de sang se sont améliorées sur les carences, tout est redevenu normal et mes vertiges ont complètement cessés.

Il y a des jours où j étais certes plus vers les  50g mais des jours je suis montée à 100g alors l’un dans l autre j’ai commencé à déculpabiliser et à me détacher de tout cela. Me dire que ok j’allais prendre du poids, mais que ce serait des kilos que je pourrai dégommer facilement après car désormais j’avais les bonnes clés pour le faire !
Si j avais perdu ces 30 kilos, rien ne pourrait m arrêter pour « l’après » !

J’ai continué à faire mes parcours de run mais en marchant, 1 fois par semaine donc je marchais entre 8 et 10km, j’allais à la piscine 2 fois par semaine et globalement je faisais tout à pied comme avant. Je prenais la moindre occasion de bouger et c’était parti !

Cela m a permis je pense de réguler la prise de poids. Comme le sport en dehors de la grossesse, je pense qu il est essentiel de continuer à bouger pendant la grossesse. De garder un rythme alors certes pas sportif comme avant mais de marcher le plus possible et de ne pas rester sans rien faire.

J’ai senti bébé bouger assez tôt vers la fin du 4ème mois de grossesse. Comparé à mes deux premières grossesses où je les ai senti bien plus tardivement vers 6 mois et demi.
Les sensations d’ailleurs, avec la perte de poids de 30 kilos juste avant, n’ont pas été les mêmes. Je le sentais vraiment mieux, mon ventre s est arrondi très vite mais tout vers l’avant. C’est comme si je découvrais la grossesse !

Quand est arrivée la seconde écho j’étais tellement angoissée vous ne pouvez pas savoir. J étais sûre qu’on allait alors m’annoncer une malformation ou quelque chose que j’aurai fait de mal. Je sentais alors bébé bouger correctement mais bon, comme toutes les futures mamans on a cette appréhension et d’autant que je savais que j’avais fait n’importe quoi au départ.
Au final : 7 kilos en plus sur la balance et un bébé en pleine forme, il avait repris un bon poids, aucune malformation, un petit cœur de vaillant et tout allait bien ! OUF !

Le soulagement a été total ! J’avais réussi à faire que mon bébé rattrape son retard de croissance sans aucune incidence sur sa santé, ni la mienne !

Mon test de diabète des 6 mois s est révélé excellent également ! Alors les gens qui disent que parce que d’un coup on réintègre des glucides on va faire du diabète c’est des conneries ! J étais bien en dessous des moyennes et tout était NORMAL !

Parfois ce n’est pas simple.
On se laisse tenter aussi, on va pas se le cacher.

Je suis honnête avec vous, parfois j ai craqué sur un pain au chocolat, un morceau de baguette tradition ou un carré de chocolat au lait Milka, mais l’un dans l’autre si vous étiez céto adaptée il n’y a pas pour moi de risques à basculer du côté glucides de la force ! Typiquement les féculents de type pâtes, riz ou pomme de terre de ne me disent rien du tout encore aujourd’hui !
Quand je fais « des craquages » cela ne sera jamais l’orgie totale et je pense qu’il faut aussi être bienveillantes envers soi même.
On est humaines avant tout. D’autant que le chamboulement hormonal fait que tous ces sentiments sont exacerbés aussi.

Fondamentalement je suis restée dans mon quotidien sur essentiellement des produits low carb et céto sur les confitures, la pâte à tartiner, le chocolat, mes pâtisseries aussi .. alors certes je ne compte plus à la virgule près mais cela reste de base une alimentation saine, sans trop de produits transformés, sans féculents hormis le pain complet, et allégés en sucre !


Aujourd’hui je m’apprête à accoucher dans quelques semaines, très prochainement d’ailleurs -)
Perso je suis sur la balance à plus 12kg. Cela ne me travaille pas plus que ça ! Hormis une grosse rétention d’eau que je perdrais après l’accouchement rien à signaler je suis en pleine santé. Tous les bilans sont au vert.

J’aurai fait de mon mieux !

Mon bébé à la troisième écho le 7 mars faisait 2,6kg alors que la moyenne à ce terme est plutôt de 1,8kg  … alors vous voyez il s’est bien rattrapé.
Il ne cesse de bouger et il est physiquement parfait.
On m’a refait passer un test de glycémie au vu du poids très important de bébé mais ce dernier est revenu négatif, aucun diabète gestationnel c’est juste que mon petit babychat mange bien à la cantine ! -)

Encore un dernier rendez vous cette semaine pour définir la date de son arrivée prochaine parmi nous et lorsque je le tiendrai dans mes bras, j’aurai la pleine satisfaction de me dire que j’aurai tout fait pour qu’il arrive avec la meilleure santé qui soit.

Car au final ce qu’il faut retenir de tout cela c’est que sa santé et la vôtre passent avant les kilos pris, les jeans taille basse et les petites robes moulantes.

Lors d’une grossesse, mais comme je le rappelle au début de cet article, chacune est différente et ils conviendra d’évoquer le sujet avec votre médecin. Fort à parier que ce dernier ne saura pas trop quoi vous dire ou alors vous découragera de rester en céto stricte ce que je trouve plutôt sage au final.
Avec le recul de mon expérience, je pense qu’il est sage d’écouter les signaux de votre corps, d’écouter avant tout votre instinct de maman, car le plus important est de se dire pendant ces quelques mois que vous portez la vie, pas que des kilos !

N’hésitez pas sur mon feed d’annonce de cet article que je vais publier sur ma page instagram, de me donner vos ressentis et avis après lecture !

Des bises à tous et à bientôt ! Virginie alias Vi Ketomum -)

COPYRIGHT 2020 © VI – KETOMUM

Keto Vi Brownie

Bonjour, Bonjour !

Selon votre avis demandé sur une story instagram, me revoici avec une petite recette de keto brownie hypra simple à réaliser avec des ingrédients simples et faciles à trouver ! Cette recette a été conçue un peu au pifomètre mais la première fut la bonne, réalisée pour un goûter improvisé pour lequel je vous l’avoue j’avais une très très grosse envie de chocolat ! -)
Pour ceux qui ont voté NON, je vous invite donc à vous cacher les yeux et ne pas lire cet article ! -)

Pour ceux qui ont voté OUI, il vous faudra pour vous régaler ces quelques munitions :

– 200g de chocolat noir
– 60g de beurre
– 60g de crème fraîche épaisse
– 4 Oeufs
– 30g de Pure Via ( pour les enfants en fonction de vos macros possible de monter à 50g, cela passe )
– 1 cuillère à soupe d’extrait de vanille
– Quelques noix et noix de pécan selon vos goûts pour les transformer en éclats de noix
– Quelques pincées de sel

Une fois les munitions réunies, votre plus beau tablier revêtu, et votre plus beau sourire aux lèvres, on attaque :

Dans une casserole, vous ferez fondre le chocolat et le beurre, en remuant délicatement sans cesse pour que le mélange ne cuise pas. Une fois que le mélange est bien lisse, rajoutez dans la casserole directement la crème fraîche et la Pure Via. Mélangez jusqu’à ce que le mélange soit bien homogène.
Dans un saladier à côté, vous battrez les oeufs au batteur 1/2 min, avant de rajouter l’extrait de vanille. Battez à nouveau. ( au batteur c’est préférable il faut que la texture soit la plus lisse possible )
Vous rajouterez le mélange chocolat au mélange du saladier, et mélangerez bien que tout se lie bien. Rajoutez les éclats de noix et noix de pécan et vous mélangerez une dernière fois.

Beurrez généreusement un plat à gratin assez haut mais attention pas trop grand non plus, je vous laisse voir selon votre matériel, le mien pour info fait 17,5 cm en largeur et 25 cm en longueur. Répartissez bien la pâte et enfournez 45 minutes à 165 degrés … c’est long mais la cuisson toute douce est je pense préférable pour que cela ne brûle pas sur le dessus ! Laissez refroidir 25/30 minutes avant de déguster.

Peut s’accompagner d’une boule de glace keto minute, de crème chantilly et quelques fruits rouges, pour le topping je vous laisse carte blanche selon vis envies et vos goûts. Evidemment il se laisse également déguster dans son plus simple appareil -)

Bonne régalade à vous !
Hâte de voir vos réalisations !

COPYRIGHT 2020 © VI – KETOMUM

Gratin de potiron

Hello tous,

Vous avez été nombreux à me demander la recette de mon gratin au potiron publié hier soir sur mon feed Instagram, alors me voici. De plus, je sais que j’ai un peu de retard sur mes publications alors cette fois je me suis auto attachée pour vous écrire ! -)

Pour le gratin, vous verrez ce n’est absolument pas sorcier et cela marche bien auprès des kids ( vive la crème ! )

Il vous faudra donc pour un plat moyen :

– 500 g de potiron en petits morceaux, je prends du frais mais je suppose que surgelé ça doit aussi marcher à condition de bien décongeler avant et bien égoutter pour ne pas avoir un résultat « noyé » !
– 30 cl de crème fraîche ( épaisse ou semi épaisse j’ai déjà testé les deux et c’est ok ! )
– 3 oeufs
– Quelques pincées de muscade
– Thym frais ou séché
– Huile d’olive
– Sel + poivre
– Gruyère ou cheddar

Deux étapes seront nécessaires, on s’y colle ! -)

Tout d’abord, vous couperez votre potiron de sorte à en avoir 500g, soit en cubes parfaits si vous êtes maniaque, soit comme moi c’est à dire en mode « cubes en folie » absolument pas parfaits, le tout est qu’ils ne soient pas trop épais non plus. Dans un saladier, vous mettrez les cubes ainsi obtenus, l’huile d’olive et le thym et vous pitouillerez l’ensemble avec vos mains  » lavées » façon remake de la scène de poterie dans le film GHOST => avec amour ! -)
Dans un saladier à côté, vous mélangerez les oeufs, la crème, quelques pincées de muscade, sel, et poivre à votre goût.

Ensuite hypra fastoche, dans un plat à gratin, vous mettrez vos cubes, votre savant mélange et vous pourrez rajouter par dessus, le gruyère ou le cheddar râpé ( ou les deux, perso je trouve cela miam !).
Dans votre four préchauffé à 180 degrés, vous enfournerez pendant 30/35 minutes avant de déguster !

Ce gratin accompagne très bien les viandes rouges et juré, craché, il est tout aussi réconfortant qu’un gratin dauphinois !

Bonne régalade -)

COPYRIGHT 2020 © VI – KETOMUM

Keto Bretzel De Vi

Hello tous,

Me voilà avec une recette je le sais, très attendue !
J’ai mis un peu de temps depuis que je vous en ai parlé la première fois sur mon feed Instagram, mais j’ai été freinée par quelques aléas de santé et je dois reconnaître aussi que la première version ne pouvait pas en l’état être adaptée en « salée » avec la même pâte et mon objectif premier étant de vous régaler sans prise de tête il fallait que je puisse revoir quelques points de détail -)

Avec cette même pâte vous pourrez donc réaliser 8 Bretzels de forme moyenne comme sur la photo.
Je vous conseille néanmoins de réaliser des petites pièces fines car ils peuvent être assez bourratifs ! Notez, vous en mangez un et vous serez calés -) Sur la version 8 bretzels, nous sommes à 2.5g de glucides par pièce.

Sur la prépa c’est très simply comme à chaque fois il vous faudra :

  • 300g de mozzarella râpée
  • 2 cuillères à soupe bombées de cream cheese type Philadelphia
  • 180g de poudre d’amande
  • 30g de farine de coco
  • 1 oeuf

Let’s go ?

Vous ferez fondre la mozzarella et le cream cheese au micro ondes en plusieurs fois. Sortez toutes les 30 secondes la préparation et mélangez la bien afin que les deux ingrédients se mélangent de façon homogène.
Ensuite vous rajouterez simplement la poudre d’amande et l’oeuf, et enfin la farine de coco.

La boule obtenue doit être souple et élastique ( un peu comme de la pâte à modeler )
De là, vous la couperez en deux, puis en 4 pâtons que vous modelerez chacun en Bretzel ! La pâte encore chaude voir tiède, se travaille très bien, formez des rouleaux plutôt fins avec lesquels vous formerez comme un coeur pour donner la forme de bretzel -) Rien de plus simple !

Pour la version salée = > parsemez de gros sel ou sel de guérande les Bretzels que vous souhaitez déguster version apéro et le tour est joué.

HOPLA comme on dit chez moi, justement au pays du Bretzel, on met au four pendant 15 minutes à 175 degrés !
Pas plus hein ?? Sinon soyons clairs ca cuit trop vite et ce sera sec à l’intérieur.

A la sortie du four, votre version salée est prête à être dégustée, ici on adore les tremper dans de la sauce fromage ou un guacamole -)
Pour la version sucrée = > faites fondre du beurre, badigeonnez vos bretzels et il n’y a plus qu’à les tremper dans un mélange sucrant/cannelle ou juste sucrant ou encore un chocolat fondu pourquoi pas ?! Laissez faire vos goûts et vos envies ! Là dessus je vous fais confiance, et vu les glucides par pièce, il y a de la marge pour vous faire plaisir -)
ASTUCE KIDS : Pour leur version mettez du vrai sucre avec cannelle et cela passe EASY chez les greemlins ! -)

Alors soyons clairs, ce n’est pas comme un vrai Bretzel d’Alsace mais version salée je vous assure que cela fait le job -)

Je vous souhaite une bonne régalade !

COPYRIGHT 2020 © VI – KETOMUM

Mug Cake à la cannelle by Vi

Bonjour vous,

Idée de recette que je vous poste là, que je fais assez souvent pour les enfants en mode rapide le week-end, et pour moi en dépannage quand j’ai envie d’une gourmandise mais pas de passer 1h en cuisine ou en mode improvisé aussi ( chez ma belle maman, il m’est arrivée d’en faire un minute voyant le kilo de sucre dans une part de tarte provenant du pâtissier … )
J’ai initialement fait ce mug cake à la cannelle car je suis extra fan de cette épice, tant au niveau goût que de l’odeur -)

Pour un mug cake il vous faudra vous munir de :

– 1 cuillère et demie à soupe de beurre fondu
– 1 oeuf
– 1 cuillère à café d’extrait de vanille
– 3 cuillère à soupe de poudre d’amande
– 1 cuillère à café de Pure Via ( selon les goûts, pour la version kids je mets une cuillère à soupe, perso je n’en mets plus depuis un moment )
– 1 demie cuillère à café de levure
– 1 cuillère à café de cannelle

Une fois tout ceci devant vous, pas plus compliqué que cela, il vous suffit dans l’ordre, de tout mettre dans un mug assez haut, préalablement beurré, et mélanger avec un mini fouet directement dans ce dernier entre chaque ingrédient pour que tout soit bien mélangé et homogène.
Mettre cette mixture au micro ondes sans la recouvrir ( promis cela ne saute pas dans tous les sens ! )
Perso le mien fait max 800Watt et je mets la préparation sur 2 minutes 15 et c est perfecto mais il vous faut adapter à vos « bêtes » -)
Sur le dessus cela semblera toujours bien cuit mais c est en retirant le mug cake qu’il peut être un peu plus spongieux sur le fond, preuve que vous devriez le laisser plus longtemps selon la puissance du micro ondes.
Pour plus de gourmandise, je coupe mon mug cake en trois, et je tartine chaque étage de purée de fruits rouges, ou de confiture low carb quand je manque de temps -)

Variantes et Astuces de Maman =>

Les kids aiment beaucoup la texture moelleuse de ce mug cake et mes deux loulous de 9 et 6 ans savent désormais le réaliser tout seul car les mesures sont adaptées pour qu’ils puissent s’impliquer facilement sans calculs savants, avec des ingrédients et consignes simples. Alors laissez vos petits artistes aux commandes, ils vont adorer -)


=> Pour remplacer la cannelle, vous pouvez mettre une cuillère à café de chocolat en poudre non sucré et ainsi mettre une cuillère à soupe de Pure Via plutôt qu’une cuillère à café pour leurs petis becs sucrés -), et passer à 2 cuillères le beurre !


=> Pour la garniture vous pouvez le préparer façon Kinder Délice, pour cela rien de plus simple => faites le mug cake version chocolat, avec comme ganiture un mélange de mascarpone + crème liquide et de la pure Via.
Pour cette dernière, préférez la version liquide que vous retrouverez désormais facilement en supermarché, si vous n’en avez pas, cela marche aussi avec de la Pure Via classique mais bien battre le mélange dans ce cas au batteur ! Vous pourrez faire fondre du chocolat par dessus et hop vous voilà avec une petit Kinder Délice en 10 min chrono pour le goûter sain du mercredi ! -)

=> Enfin vous pouvez également vous faire une version noisette, dans ce cas, vous mettrez deux cuillères à soupe d’amande et une de noisette : le tour est joué ! Et pour fondre de gourmandise sur cette version la garniture avec un nutella low carb vous comblera -)

Voilà voilà, à vous de jouer maintenant ! -)
Bonne régalade !

COPYRIGHT 2020 © VI – KETOMUM